Val de Moder - Avec le Club vosgien

Une 15e marche de nuit vivifiante

Le Club vosgien du Val de Moder en était à sa 15e marche nocturne de la Saint-Jean, mardi 27 décembre, une marche qui a rassemblé autour des 2 000 participants.

Près de 2 000 marcheurs ont participé à cette 15 e marche de nuit du Club vosgien, les premiers ayant encore profité du soleil couchant.

PHOTO DNA

Pour le président Thierry Messer et toute son équipe d'une cinquantaine de bénévoles, le succès était donc à nouveau au rendez-vous, grâce notamment à une météo plus que clémente. Et les marcheurs qui avaient attendu avec impatience l'heure du premier départ, vers 16 h, ont été plus que gâtés.

Orgue de Barbarie

Un soleil radieux illuminait leurs premiers pas au départ de la maison des loisirs d'Uberach, longeant la Moder par la piste cyclable. Puis passage par la zone d'activités avant de remonter vers le cimetière intercommunal du Val de Moder où certains ont pu rendre hommage au fondateur du Club vosgien local et de cette marche, Gérard Lallement, décédé récemment. Deux flambeaux illuminaient pour l'occasion sa tombe par un magnifique soleil couchant que les marcheurs de la première heure ont pu contempler.

Le circuit emmenait ensuite les promeneurs vers Bitschhoffen, toujours par des chemins champêtres, puis La Walck où une halte réconfortante était organisée autour du club house du stade. Boissons chaudes, mais aussi animation musicale à travers l'orgue de Barbarie dont jouait Marcel d'Ohlungen, et, ô surprise, le père Noël qui distribuait encore quelques friandises aux plus jeunes.

Mais on n'en était qu'à mi-chemin, et le plus dur attendait les marcheurs. Tout d'abord, la descente vers les mairies de La Walck puis de Pfaffenhoffen, le passage par la place des Romains, avant d'entamer une longue montée de la colline surplombant Niedermodern, sous un ciel étoilé dorénavant, permettant d'admirer le Val de Moder tout illuminé.

Une non moins longue descente a ramené les marcheurs à Niedermodern, avant de rallier le point de départ à la maison des loisirs d'Uberach. Un groupe de musiciens du Val de Moder y jouait quelques airs de Noël, voire de pop rock.

Le groupement inter-associations (INAS) de Bitschhoffen était en charge des tartes flambées, et les bénévoles du Club vosgien de la buvette pour accueillir les centaines de marcheurs venues retrouver force et chaleur après dix kilomètres parcourus dans un air vivifiant, loin des journées humides et brumeuses de ces derniers temps.